Dents de sagesse

Pourquoi extraire les dents de sagesse ?

Les dents de sagesse sont un vestige de nos ancêtres les grands singes.

Elles servaient autrefois à mastiquer longuement les végétaux et les viandes non cuites. L’homme moderne a augmenté la taille de son cerveau et diminué la taille de sa mâchoire, mais elles demeurent malheureusement.

Il est à noter que plus l’évolution progresse, plus nous constatons souvent l’absence de ces dents-ci chez certains jeunes patients chanceux. Tout le problème se résume à ceci : elles n’ont pas suffisamment d’espace pour pousser correctement. Plusieurs problèmes peuvent découler de ce manque d’espace.

A partir de quel âge extraire les dents de sagesse ?

Dans un premier temps, il faut établir un bon diagnostic : dents de sagesse incluses, semi-incluse ou complètement éruptée.

Naturellement bien sorties, elles ne présentent pas plus de problèmes que les autres.

En semi-incluses ou incluses : Lorsque le problème est détecté et que la décision d’extraire ces dents est prise, il existe un moment optimum pour les extraire.

Entre 18 à 20 ans est le meilleur âge pour minimiser les risques de la chirurgie. À cet âge, les racines des dents de sagesse sont courtes et à demi formées seulement. L’os qui les entoure est plus tendre et elle est entourée d’une large capsule de tissus mous. Tous ces facteurs contribuent à faciliter la chirurgie et la guérison.

Pour un dentiste généraliste, il est quand même possible de procéder sans problème à l’extraction jusqu’à 25 ans. Pour le spécialiste maxillo-facial, c’est à 30 ans que la fenêtre d’opportunité idéale se ferme.

Lorsqu’un problème survient après 30 ans c’est aussi le spécialiste maxillo-facial qui sera à même de résoudre l’épineux problème.

Quels sont les symptômes de l’éruption des dents de sagesse ?

Il y en a généralement peu, tant que la dent a suffisamment d’espace pour pousser. Une légère rougeur peut apparaître, et disparaîtra avec une bonne hygiène. En temps normal, la dent devrait être totalement poussée en 2 à 3 mois.

Menu